Vous savez déjà que chanter vous met en joie et élève votre énergie.

Si vous pratiquez régulièrement en chorale ou ailleurs, vous avez expérimenté que le chant vous donne confiance, affirme votre voix parlée et votre expression en général.

Mais de là à être un moyen extraordinaire d’avancer sur le chemin de votre développement intérieur, vous pensez qu’il y a un pas.

 

Et pourtant.

 

Le chant se révèle être un outil puissant d’épanouissement personnel et spirituel.

Laissez-moi vous raconter l’histoire d’Angélique.

Quand elle est venue me voir pour la première fois, elle se sentait bloquée par une relation amoureuse qu’elle disait être étouffante. Elle décrivait son fiancé comme quelqu’un qui l’empêchait de s’exprimer.

Lorsqu’elle a commencé les vocalises, sa voix n’était qu’un filet de son très vite interrompu par des pleurs découragés : elle n’avait pas le droit disait-elle de chanter, elle se sentait jugée par son conjoint en permanence.

Je lui ai proposé d’empiler face à elle deux tabourets, et de chanter devant eux, en imaginant que les tabourets étaient son compagnon.

Plus rien ne sortait, ses pleurs bloquaient sa voix.

Doucement, je lui fis prendre conscience que les tabourets ne pouvaient pas l’empêcher de chanter.

Ce n’étaient que des tabourets.

 

Cela vous parait idiot ? Combien de fois avez-vous cru que l’autre vous empêchait d’être qui vous désirez, alors qu’en fait tout se passe en vous ?

Réaliser que derrière chaque critique existe la liberté d’y croire ou non,

prendre conscience que si nous y adhérons c’est que notre mental est déjà convaincu de notre médiocrité,

… c’est accomplir un très grand pas vers l’autonomie, la liberté, la réalisation de soi.

 

Avec Angélique, nous avons avancé pas à dans la transformation de sa vision d’elle-même à travers le chant.

Peu à peu, elle a compris que s’autoriser ou non à chanter dépendait d’elle et non des autres.

L’entendre chanter maintenant est un pur bonheur.

Sa voix est libre, puissante, affirmée.

Elle a modifié profondément ses points de vue sur elle, sur sa relation, sur la vie.

Elle poursuit son chemin de d’épanouissement, aidée et soutenue par le chant qu’elle pratique maintenant dans la joie.

 

Chanter vous oblige en général à sortir de votre zone de confort.

Vocalement, votre zone de confort est votre voix parlée.

Chanter va nécessiter de se mettre en avant, de se dévoiler, de faire jouer sa voix sur des registres inhabituels.

Donc cela va aller toucher directement vos émotions.

 

Si vous êtes persuadés être une personne inexistante, votre état émotionnel « je me minimise » entre en action dés la première note émise. C’est un réflexe automatique qui vous échappe car il et issu d’une longue habitude.

Ce réflexe s’entend dans votre vibration sonore qui en porte l’empreinte.

 

Que faire ?

              • Reconnaitre l’émotion : la sentir, la comprendre, l’entendre, permet d’en prendre conscience. Toute prise de conscience démarre la guérison.
              • Utiliser la vibration de votre voix pour imprimer à votre être une idée de confiance, de puissance intérieure. La vibration alors porteuse de cette information va vous aider à modifier vos systèmes de croyances et vos réactions émotionnelles périmées.
              • S’autoriser. Se permettre d’être soi, traverser l’obstacle du jugement pour découvrir la liberté qui se trouve derrière.

 

Et vous ? Vous permettez-vous d’être malgré le jugement (réel ou supposé) de votre entourage ?

Vous permettez-vous de laisser s’exprimer votre énergie créatrice, celle qui est si intimement liée au déploiement de votre plein potentiel ?

Si vous avez envie de chanter, faites-le !

Si vous rêvez de peindre, sortez vos pinceaux !

Si vous adoreriez devenir écrivain, commencez à écrire !

 

Tout acte créatif est un acte de transcendance car il nous permet de nous reconnecter à notre être véritable, notre essence, notre âme, et de nous libérer de la pesanteur de notre ego.

 

Sauf si nous laissons celui-ci (l’ego) être le maitre à bord et nous faire croire que nous n’avons pas le droit. Alors, fausses croyances et excuses se déchainent pour rompre le flux entre nous et l’Univers créateur.

Si, malgré les critiques, vous restez connecté à votre envie et à la joie qu’elle suscite, vous gardez intacte la relation entre vous et l’Intelligence Universelle et vous exprimez le meilleur de vous-même sans entraves.

 

Vous avez le choix.

C’est vous qui voyez…

 

Pour aller plus loin : bilan émo-vocal à distance.