Il peut être surprenant d’envisager le Tarot de Marseille comme un facilitateur d’épanouissement personnel.

Souvent, l’image que nous en avons est celle d’un objet entre sulfureux et ridicule utilisé par des « diseuses de bonne aventure ».

Pourtant, le Tarot est porteur de grands symboles de l’humanité, et particulièrement de notre culture occidentale, au même titre que le Yi King est porteur d’une culture orientale.

 

Il fut créé par on ne sait pas bien qui et on ne sait pas bien quand, pour résumer, car chacun à sa théorie sur ce point et ce n’est pas ce qui nous intéresse ici.

En tant que véhicule symbolique, il a traversé plusieurs siècles, a certainement subi des transformations, mais porte toujours en lui une connexion à l’inconscient collectif et donc à notre inconscient personnel.

 

C’est le grand psychiatre Carl Gustav Jung qui a développé l’idée d’inconscient collectif, ce grand réservoir de pensées et connaissance auquel est relié chaque être humain.

Notre inconscient personnel quant à lui, est, pardon pour l’image usée mais elle est très parlante, la partie immergée de l’iceberg. Notre conscient en étant la partie émergée.

 

La magie, c’est que nous sommes reliés à ce fabuleux réservoir d’information que sont les inconscients collectif et personnel.

 

Tous.

 

Tout le temps.

 

Mais nous ne le savons pas toujours.

 

L’intuition, l’instinct, les coïncidences, les synchronicités, les hasards et autres petits miracles en sont la preuve.

Bien sûr, libre à chacun d’adhérer ou pas, l’idée n’étant pas de vous convaincre mais de vous faire part de ma conception personnelle (qui n’engage que moi !)

 

Et au fil des siècle, de nombreux outils ont été développés pour favoriser cette connexion à notre être profond,  les symboles en font partie.

Le symbole nous permet de comprendre les choses d’une autre manière, plus intuitive et moins intellectuelle.

 

Vous avez tous entendu parler des cerveaux droits et gauche. Pour faire court, le gauche serait l’analytique, le droit le global.

Un discours s’adresse au cerveau gauche, un dessin au cerveau droit.

Les paroles sont décodées par le cerveau gauche, la musique par le cerveau droit.

(D’où la puissance du chant pour équilibrer le mental d’ailleurs).

L’idée n’est pas de développer une partie du cerveau plus que l’autre, mais d’équilibrer le fonctionnement des deux hémisphères.

(C’est l’un des but de la kinésiologie avec la « Brain Gym » qui favorise l’apprentissage et le développement de la personne en favorisant la relation entre les cortex droit et gauche).

Revenons donc à notre Tarot.

 

Prenons dans un premier temps les arcanes majeurs, ces 22 cartes représentant des personnages ou scènes parfois un peu obscures.

Chaque carte est porteuse d’un message.

Vous pouvez en lire la signification dans de multiples ouvrages écrits sur ce sujet, mais l’intérêt en Tarot de Développement Personnel est plus de regarder l’image qui est devant vous et d’exprimer ce que vous ressentez par rapport à elle.

C’est ce que vous allez y voir et en dire qui est de première importance.

Parce que vos mots, vos sentiments, seront l’expression de sensations inconscientes qui seront amenées à votre conscient par le canal de la carte que vous regardez.

Ensuite, l’accompagnant vous suggèrera des pistes nouvelles par rapport à sa propre connaissance des arcanes et à ce qu’il y verra également dans l’instant.

Parce que le Tarot n’est pas un objet figé dans le temps et dans les écrits, mais un être vivant, animé, qui s’adapte à chaque personne et à chaque situation.

 

 

Lors de mes stages Tarot et Développement Personnel, je propose de considérer le Tarot comme un ami.

Vous n’allez pas demander à un ami de vous dire votre avenir, il n’en a aucune idée, et votre chemin vous appartient.

En revanche, vous allez lui demander conseil.

Que penses-tu de cette situation ?

Qu’est que je ne vois pas et qui m’aiderait à avancer ?

Comment réagir face à ce dilemme ?

Comment sens-tu l’énergie globale qui m’accompagne actuellement ?

Et cet ami, vous donnera une réponse bienveillante qui vous aidera, ou pas, si vous décidez que cela ne vous convient pas.

Un vrai ami vous laisse le libre arbitre.

Un vrai ami ne vous impose rien, il donne juste son éclairage sur une situation.

Un vrai ami ne vous annonce rien, et surtout pas des catastrophes, ceci s’appelle de la prise de pouvoir et n’a pas lieu d’être dans une démarche d’accompagnement.

 

 

Alors, vous voulez vous y mettre ?

Procurez-vous un jeu de Tarot de Marseille.

Utilisez dans un premier temps les 22 arcanes majeurs :

Posez une question au Tarot comme s’il était un ami à qui vous demandez conseil.

Sinon, demandes-lui de vous indiquer une énergie générale pour la journée, sur laquelle vous pourrez mettre votre intention personnelle du jour.

Mélangez, choisissez une carte.

Regardez-la.

Regardez-la.

Regardez-la.

Et puis, exprimez, si possible à haute voix ce que vous y voyez.

Ensuite, si vous le désirez, allez voir sa signification générale sur internet ou sur un livre, mais n’oubliez pas que pour avancer sur votre chemin, vous devez toujours donner la priorité à votre ressentit, celui-ci a beaucoup plus de valeur que tout ce qui a pu être écrit par les plus grands érudits.

Et, comme pour un ami, au plus vous fréquenterez le Tarot, au plus votre amitié se renforcera.

Au plus vous entrerez en contact, au plus vous le connaitrez et le comprendrez.

Et au plus il vous connaitra, au plus ses conseils seront personnalisés et précis.

N’hésitez pas à vous lancer, n’hésitez pas à vous faire confiance puisque c’est aussi mon credo pour vous aider à accéder à votre plein potentiel.

Peu à peu, vous allez vous permettre d’exprimer ce qui est en vous, de verbaliser votre intuition, de valider votre ressentit.

 

Et toutes ces actions renforceront puissamment votre confiance en vous et… en quelque chose de plus grand que vous.

Vous allez cultiver, par ce simple exercice, votre relation à votre vibration profonde reliée à la vibration universelle.

Pour aller plus loin :

Coaching bilan chemin de vie par le Tarot.